Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d519621272/htdocs/app523271926/libraries/cms/application/cms.php on line 460

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/35/d519621272/htdocs/app523271926/libraries/cms/application/cms.php:460) in /homepages/35/d519621272/htdocs/app523271926/plugins/system/jat3/jat3/core/parameter.php on line 107

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d519621272/htdocs/app523271926/libraries/cms/application/cms.php on line 460

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d519621272/htdocs/app523271926/libraries/cms/application/cms.php on line 460
Retour sur la Coupe de France 2018 - CNFA

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/35/d519621272/htdocs/app523271926/plugins/system/jat3/jat3/core/menu/base.class.php on line 178

Retour sur la Coupe de France 2018

La journée commence de bonne heure pour l’ensemble des Bombers. A pied d’oeuvre dès 8h, pour tout installer : terrains, buvettes, lieu de réception… Toute l’équipe est concernée par l’évènement, et très vite, tout est prêt pour lancer la compétition.

LES BOMBERS DANS LE DUR

La tension monte petit à petit, à mesure que les équipes participantes arrivent. Alors que les premiers matchs ont débuté, les bombers se réunissent dans leur vestiaire, la préparation mentale commence. La remise des maillots effectuée, c’est l’heure de se strapper, d’enfiler les crampons, et de lancer l’échauffement. Raphael Ubeda, le capitaine du jour, organise un réveil musculaire qui monte petit à petit en intensité.

C’est l’heure du premier match. Les Bombers affrontent le Stade Toulousain, qui vient de perdre de 4 points contre les Alfa Lions. Les joueurs s’attendent à un match compliqué, physique, d’autant plus que le Stade Toulousain aura à coeur de se racheter de sa défaite.

Les deux équipes sont aux coudes à coudes tout au long du match. Mais par manque de réussite dans les derniers instants, les Bombers ne parviennent pas à remporter la victoire. C’est une défaite amère, sous le score de 26-23 . Mais les intentions de jeu sont là, l’envie est là.

A peine le temps de se reposer et de se remotiver par l’intermédiaire de Valentin Mendoza, qu’il est déjà l’heure de s’y remettre. Le deuxième match opposera donc les Bombers aux redoutables Alfa Lions, qui en cas de victoire s’assurerait quasiment une place en finale.

Le match démarre fort, les bordelais marquent d’entrée et impose leur jeu, en gagnant notamment la bataille du milieu de terrain. Mais les Lions n’ont pas dit leur dernier mot. On assiste à un très beau match, dont le dénouement se jouera une fois de plus dans les dernières secondes. Après un dernier goal de leur full forward, les lyonnais empochent une deuxième victoire. Les Bombers passent encore une fois tout près et échouent à 7 points d’une victoire qui aurait tout relancé dans cette poule.

POULE B : LE CAVALIER SEUL DES COCKATOOS

Dans l’autre poule de la compétition, ce sont les Paris Cockatoos qui se mettent en évidence. Après une première victoire compliquée face à des bayonnais méritant, ils assoient leur leadership contre l’entente Coyotes / Cockerels. Les bayonnais eux sont toujours en course après leur large victoire contre cette même entente, qui affiche malgré tout de bonnes intentions.

Il est alors temps de jouer les matchs croisés, qui verront s’affronter :

Stade Toulousain – Bayonne Toreadors

Alfa Lions – Paris Cockatoos

Bx Bombers – Coyotes / Cockerels

LE RENOUVEAU

Après la pause déjeuner, la reprise est difficile. La chaleur est de plus en plus importante, et les matchs de la matinée ont éprouvé les organismes. Il faut donc s’échauffer à nouveau et se dégourdir les jambes, avant d’affronter les Coyotes, qui ne se laisseront certainement pas faire.

C’est donc la tête relevée et motivés par les discours du coach et du capitaine que les bombers entament cette deuxième partie de journée. Les Bombers affichent de suite leur intention en scorant rapidement. Les bordelais trouvent leur repère entre eux et développent un beau footy, à l’image de la journée. Les Bombers décrochent leur première victoire dans cette Coupe de France et retrouve de la confiance, bien qu’aux vues des autres matchs, ils n’auront plus rien à jouer dans cette édition.

En effet, les autres matchs n’ont engendré aucun changement de place dans le classement des poules, la finale opposera donc les Alfa Lions aux Paris Cockerels.

UNE FINALE À SENS UNIQUE

Après l’intermède féminin (voir résumé de la rencontre), ce sont deux équipes remontées à bloc qui entrent sur le terrain : les Lions, avec en ligne de mire le doublé (déjà vainqueur de la Coupe de france en 2017 ndlr), et les Cockerels, qui veulent retrouver la Champion’s League.

Le match démarre tambour battant et voit les Lions imprimer un rythme d’enfer ! Les Cockatoos semblent avoir les jambes lourdes. La première mi-temps laisse apparaitre qu’une seule équipe sur le terrain. Avec la maitrise du ballon et leur présence physique, les lyonnais mènent 20-1 à la mi-temps.

A peine le temps de boire une bière pour les spectateurs, que la deuxième mi-temps démarre. On recommence sur les mêmes bases. Les parisiens n’ont que trop peu de ballon pour dicter leur jeu et se retrouvent acculés en défense. La pression mise par les lyonnais dans le square fait la différence. Après quelques beaux goals, les lyonnais remportent cette finale par 48-26.

PLACE À LA FÊTE

Une belle journée de footy qui s’achève par une dernière confrontation entre les Bx Bombers et les Coyotes de Cergy-pontoise.

Après la remise des trophées aux équipes (masculine comme féminine), tout le monde se dirige vers l’espace Ball’ en Jall qui abritera la soirée de clôture de cette Coupe de France.

On assiste à une belle fête, réunissant la famille footy ! Ça chante, ça danse, ça joue, à ce moment là, il n’y a plus de compétition, mais une fraternité interclubs !

Dernières vidéos

Vous êtes ici : Accueil Retour sur la Coupe de France 2018